AstroPhysics_130EDF_correctif AstroPhysics_130EDF_correctif
Logo_ovision
OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel 06160 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83   Fax.04.92.93.09.83
ovision@aol.com
Découvrez la gamme Astro-Physics!
Montures équatoriales, instruments et accessoires pour observateurs exigeants
7 mai 2009:

note importante concernant les spécificités techniques de la lunette Astro-Physics 130 "Gran Turismo".


Suite à de nombreuses sollicitations et demandes d'informations concernant cet instrument, nous avons appris que plusieurs informations erronées concernant cette lunette avaient été publiées dans une revue parue au mois de Mai 2009.
En tant qu'importateurs officiels de la marque et station technique, nous tenions à corriger certaines erreurs majeures commises et pouvant semer la confusion. Nous avons fait parvenir les éléments suivants en vue d'obtenir la publication d'un rectificatif, informations que nous répercutons sur cette page.



- en premier lieu, contrairement à ce qui a été écrit, la lunette 130GT n'utilise pas de triplet à lame d'air. Elle fait appel à un triplet à film (et non pas bain) d’huile, comme la précédente version StarFire EDFS 130 f6. Le modèle StarFire EDF 140 f7.5 fait appel au même type de triplet à film d’huile. Seule la lunette StarFire EDF 160 f7.5 et la toute récente StarFire EDF 175 utilisent un triplet à lame d’air mince. Seul ce modèle ainsi que d’anciens modèles des années 1980 utilisent la technique du triplet à lame d’air.

- ensuite, le traitement de surface n’est en rien responsable de la correction de l’objectif. La qualité du traitement antireflets joue sur la transparence, la transmission lumineuse optimisée pour une grande plage de longueurs d’onde, et sur le contraste final de l’image. La correction chromatique du triplet repose sur le choix et la géométrie des éléments utilisés.


-
une information relative à la crémaillère indique que le tube est dépourvu de graisse par rapport aux modèles précédents, certes le tube est dépourvu de graisse mais depuis déjà 2002, donc certains modèles des séries précédentes bénéficiaient déjà de cette particularité.

- le test utilisant le logiciel CCD Inspector et mesurant la courbure de champ, même s’il présente un résultat favorable ne reflète pas totalement les performances réelles de l’instrument, dans la mesure où ce logiciel a tendance à interpréter tout défaut de registration pour de la courbure de champ. En effet, tout défaut de superposition d’image ou défocalisation en cours de poses est majoritairement visible en bord de champ par rapport au centre, interprété ensuite comme de la courbure de champ par le logiciel.

- la remarque concernant l’application d’un film de graisse sur les parties coniques d’assemblage est à éviter : d’une part, la présence de graisse est à proscrire à proximité de tout élément optique. D’autre part, la graisse risquerait de supprimer la friction nécessaire dans la rotation de l’ensemble porte-oculaires et crémaillère et risquerait de provoquer des rotations intempestives d’une lourde caméra. Et cette lunette est particulièrement destinée à l’imagerie…



Nous restons à votre disposition pour toute demande d'information complémentaire.
ASTRO-PHYSICS
Lunette 130mm f6.3 StarFire EDF
" Gran Turismo"
avec crémaillère 2.7"