Franck_Concordia Franck_Concordia

Samedi 10 novembre:

Départ de Nice -> Londres avec British Airways.
Puis Londres -> Hong Kong avec Cathay Pacific (12 heures de vol).



Dimanche 11 novembre:

Hong Kong -> Auckland (Nouvelle Zélande) sur Cathay Pacific (11 heures de
vol) sur un Airbus A340-300.



Lundi 12 novembre:

Auckland -> Christchurch (1h20 de vol) sur boeing 737-300.



Mardi 13 novembre:

Vol Christchurch vers Terra Nova Bay sur Hercule C130 annulé pour cause
de mauvais temps.



Mercredi 14 novembre:

L'Hercule C130 a pu décoller mais surprise au bout de 3 heures de vol,
retour sur Christchurch à cause d'un problème technique!






Jeudi 15 novembre:

Nouvelle tentative et arrivée sans encombre à Terra Nova Bay après 8 heures
de vol !
L'image à gauche représente le carottage effectué dans la glace pour vérifier
son épaisseur avant l'arrivée de l'avion. le trou a été fait dans la banquise sur
une crête de compression. Il y avait ce jour - là plus de 2.40m de profondeur.
La banquise a tendance à bouger, cela engendre parfois des cassures
comme des plaques tectoniques. L'épaisseur sur la cassure est mesurée afin
de déterminer si l'avion peut se poser.











Vendredi 16 novembre:

Vol vers Concordia en Twinotter. L'avion a dû s'arrêter à mi-chemin ("Mid-
Point" )   pour refaire le plein car il était très chargé !  L'atterrissage a été un
peu chahuté: la piste ne pouvait en effet être dammée. Il n'y a personne pour
le faire au milieu de nulle part... La température était de - 56°C, - 77°C avec le
vent. Les passagers ont pu sortir brièvement pendant que le pilote pompait
le carburant des citernes déposées par le Raid plusieurs années auparavant.
Pour moins subir les effets du vent, le pilote volait parfois à moins de 50
mètres du sol... saisissant...finalement après 8 heures de vol le Twinotter
atterrit sans encombre à Concordia: la durée de vol est très variable selon les
conditions météo; sans vent elle est généralement de 5 heures, mais
s'allonge notablement en cas de vent fort.




Escale à Midpoint pour refaire le plein.








Une fois arrivé sur le plateau antarctique, l'avion ne peut voler très haut.
L'image à gauche représente l'ombre de l'avion volant à 200 mètres au
dessus de la glace. Le Twinotter va bientôt se poser sur la piste de secours
pour refaire le plein. La température est glaciale avec beaucoup de vent
catabatique.



Samedi 17 novembre:

Le décalage horaire est important et assez difficile à supporter au début. En
effet, il y a près de 5 heures entre Christchurch et Concordia.
Au début, on a du mal à s'endormir, on dort par tranches de 1 heure: ce
phénomène est paraît - il dû à l'altitude de 3233 mètres. Le temps est
ensoleillé et relativement beau malgré des températures très basses.
Le travail commence: montures à remettre en état après l'hiver (mécanique
et électronique), ainsi que repointage vers l'étoile repère en plein jour. Pas
toujours facile avec cette température! - 48°C donnent - 58°C avec le vent.

Le soir on fête la fin de l'hivernage!



Lundi 19 novembre:

Le travail journalier est assez variable: de 8 à 16 heures d'activité. Lorsque
l'on a besoin de travailler dehors, les périodes sont plus longues avec des
tranches de 2 heures en extérieur. Il faut savoir que la température baisse de
3 degrés à chaque m/s de vent en effet ressenti ( appelé le " Windchill " ).
Aujourd'hui nous entamons une série de travaux intérieurs à l'atelier: ce
dernier est chauffé avec un poële à kérosène et on peut tranquillement
atteindre la température de - 20°C, ce qui nous permet de retirer la grosse
veste bleue et les gants pour permettre de visser. Par contre tout travail de
découpe nécessite de mettre les gants: les machines sont trop froides!
Dans le "shelter" astro ( l'abri ) où l'on se réchauffe, il fait - 3°C au niveau du
sol et + 13°C à 2 mètres de hauteur.


CONCORDIA - 2007/11/18 22:14
Temp=-44.2°C WindChill=-56°C RH=56% P=643.6hPa Wind=2.9m/s WSW



Mercredi 28 novembre:

Cette photo satellite du 28 novembre montre bien où est située la base DDU
(symbole noir). L'étoile verte représente l'endroit où est arrivé le navire        
l' Astrolabe lors de sa première rotation où il est resté bloqué à 110 km de la
côte. Les déchargements se font alors par hélicoptère, mais tout ne peut pas
être déchargé.
L'étoile rouge montre la position probable de l'Astrolabe lorsqu'il reviendra
lors de sa nouvelle rotation vers le 12 décembre.



Jeudi 29 novembre 2007:

Maintenant j'arrive à dormir 4 heures par nuit. Nous sommes actuellement 25
sur la base mais un Twinotter arrive ce matin et je dois faire ma chambre
pour la partager avec Alain Pierre de l' IPEV.



Vendredi 30 novembre 2007:

Par ces basses températures, la peau gèle facilement si on reste trop
longtemps sans protection. Un simple contact sur une pièce métallique
froide suffit à provoquer une gelure.









Samedi 1er décembre 2007:

Soirée "workshop": nous avons fêté le départ prochain de quelques
hivernants. C'était très sympa et nos amis italiens sont venus faire la fête
avec nous.







Lundi 3 décembre 2007:

L'an passé, nous avions fait un trou pour enfouir le pied béton de 4.50m de
haut  dans le glaçon ( neige tassée par le bulldozer). Cette année, nous
réceptionnons la monture prototype Astro-Physics et nous devons préparer
le pied avec la disqueuse. Ici sur la photo, j'enlève les fers à béton. Cela m'a
pris la matinée pour apporter l'échafaudage, récupérer le bois d'un vieil
établi d'un forage glaciaire et scier les fers.





Mardi 4 décembre 2007:

Nous avons réceptionné le Raid avec les télescopes, et notamment la
monture Big One. La journée de travail a été très intense; le temps de
décharger, monter les caisses, les ouvrir, dispatcher le matériel et
commencer à assembler...







Jeudi 6 décembre 2007:

Aujourd'hui le chef m'a concocté un superbe " Paris - Brest" ( pour 30
personnes) à l' occasion de  mon anniversaire. Accompagné d'un très bon    
" Berlucchi", ce ne fut que du bonheur !










Samedi 8 décembre 2007:

Après une journée de travail intensif, nous avons pu faire une soirée            
" piscine" une bonne partie de la nuit ( c'est un super luxe de se baigner à
l'extérieur dans une eau relativement chaude par - 50° C).







Sur la photo, je suis en train de faire le tour du tas de neige en courant à 100
mètres de la piscine avant de replonger dans une eau à 41°C.







Dimanche 9 décembre 2007:

Le week end a été très chargé. Le travail doit avancer le plus possible et les
conditions météo sont en ce moment très défavorables ( notamment pour
moi qui dois rester dehors à faire la mise en station des télescopes ). J'ai pu
tout de même finir à 18 heures. A midi, nous avons fait un barbecue dehors
(enfin pas tout le monde, juste les technologistiques, le médecin, le cuistot
et moi-même).




Lundi 10 décembre 2007:

Toujours la tempête et visibilité très faible....


Vendredi 14 décembre 2007:

Un avion est parti ce matin, mais la tempête a repris et nous sommes
actuellement dans le White-Out.

Ce matin à 10 h, les techniciens polaires et moi-même avons fait un petit
casse-croûte pour fêter le départ de 2 hivernants.  Nous avons donc fait un
petit break avec un foie gras maison de 1kg ( bocal de haute qualité) sur du
pain qui sortait du four et un petit vin blanc Jurançon 2004!
ll faut dire que nos cuisiniers sont à la hauteur: l'un est un ancien
légionnaire travaillant pour différents corps diplomatiques, l'autre est
meilleur chef depuis 18 ans dont 6 hivernages ( avec lui c'est pur beurre et
s'il n' y a plus de beurre c'est crème! ).
Notre menu de ce soir:

Entrées:

. tomate, mozzarella, basilic
. anchois de Nice
. salade de choux blanc et petits lardons
. poireaux vinaigrette avec petites asperges
. soupe de légumes

Plats principaux:

. penne avec sauce tomate pimentée
. steack de kangourou
. andouillette maison
. poulet rôti
. accompagnements: ratatouille et purée maison au beurre.

Desserts:

. tarte abricot et ananas crème légère
. crêpe bretonne (50cm de diamètre) avec coulis de fruits rouges, chocolat
fondant, confiture italienne, sucre et glace citron menthe chocolat.
. fruits

Tout cela accompagné d'un Cabernet australien (pas mauvais...).


Mardi 18 décembre 2007:

Départ en Twinotter pour le voyage de retour vers DDU. Nous avons mis 4
heures avec le vent dans le dos. Nos facétieux pilotes Bob et Andrew nous
ont gratifiés d'une belle acrobatie en arrivant à la base pour signaler notre
arrivée.










Mercredi 19 décembre 2007:

Nous avons pris l'hélicoptère pour monter à bord du brise glace "
L'Astrolabe " qui était encore au large en train de casser la banquise à 10 km
de la base Dumont D'Urville. Nous avons passé la journée à nous rapprocher
de la base jusqu'à ce que tout se bloque.











Vendredi 21 décembre 2007:

Nous sommes actuellement bloqués dans la banquise entre l' île des pétrels
et l' île du lion. Le bateau a dû décharger sur la banquise et nous avons joué
aux dockers. Le panorama est superbe, à couper le souffle...Nous repartirons
certainement samedi vers Hobart. Pour le moment pas de date d'arrivée
programmée...































Samedi 22 décembre 2007:

Le navire s'est remis en route et nous faisons des aller - retour de quelques
dizaines de mètres pour briser la glace qui s'est reformée derrière nous. Il est
impossible de faire demi tour car l' Astrolabe est complètement cerné par la
banquise. Elle forme un gigantesque puzzle atteignant par endroits 1.8m
d'épaisseur.  Une vue de l'astrolabe pris dans la glace: lien.




Dimanche 23 décembre 2007:

Nous sommes sortis de la banquise puis des growles et des icebergs
tabulaires depuis midi et voguons actuellement vers le nord.
Nous sommes à 63°  latitude Sud et 140° longitude Est.
Il neige actuellement sur la mer, il y a pas mal de tangage mais nous tenons
bon ! Le plus désagréable est l'odeur des gaz d'échappement. Nous avons
fait beaucoup de détours pour échapper à la banquise.


Mercredi 26 décembre 2007:

Nous sortons des 50 emes hurlants pour entrer dans les 40 emes rugissants.
La houle diminue un peu...nous n'avons pas de tempête, juste des vagues de
4 mètres de hauteur environ, ce qui secoue déjà assez! Les estimations
d'arrivée à Hobart sont pour le 28 décembre, et nous prendrons sans doute
un vol de 29 décembre pour arriver à Paris le 30.



THE END
Logo_ovision
OPTIQUE ET VISION
6 bis avenue de l'esterel 06160 JUAN LES PINS
Tél.04.93.61.18.83   Fax.04.92.93.09.83
ovision@aol.com
Cette page représente le "journal de bord" de Franck, actuellement en mission sur la base franco italienne Concordia.
Nous la mettrons à jour le plus régulièrement possible, en fonction des images ou informations reçues.
Franck Valbousquet à Concordia
Twinotter
Acrobatie Twinotter